Être mère porteuse, un métier qui rapporte

Depuis quelques années, on a constaté que beaucoup de couples ne peuvent pas avoir d’enfant pour diverses raisons. Le concept de la mère porteuse est le fait qu’une femme mène une grossesse à terme et accouche d’un enfant qui n’est pas le sien. C’est comme louer le ventre d’une femme pour assurer la gestation de son enfant.

Pourquoi les mères porteuse sont tellement recherchées

Le poste de mère porteuse est très convoité de nos jours. En plus des femmes qui ne peuvent assurer la gestation, il y a aussi les homosexuels et ceux qui veulent être des parents célibataires. D’un côté aussi, il y a des personnes qui ne veulent pas faire recours à l’adoption de peur de la réaction de l’enfant le jour ou il l’apprendra. Sans oublier les femmes qui veulent préserver leur corps de rêve, surtout les femmes qui travaillent dans le domaine de la mode ou du cinéma comme les stars.

Le rendement des mères porteuses

Avoir recours à une mère porteuse coûte la peau du cou. Le prix varie selon le pays et selon les qualités de la mère porteuse. Par exemple, aux Etats Unis le prix varie entre 110 000 $ et 160 000 $, alors qu’au Canada il est au environ de 22 000 dollars canadien (14 960 $). En Belgique, faire appel à une mère porteuse coûte entre 60 000 et 150 000 euros.
Il faut quand même préciser que ce système n’est pas autorisé dans tous les pays. Pour certains pays la loi est stricte là-dessus. Devenir parents est l’une des plus merveilleuses choses qui puisse arriver dans la vie d’une personne. Alors les gens sont prêts à tout pour pouvoir vivre ce moment inestimable. Avant, l’adoption était la seule et unique solution. Aujourd’hui, la science offre une autre opportunité d’avoir un enfant sans passer par les affres d’une maternité. C’est une alternative judicieuse pour assurer la continuité mais il suffit d’y mettre le prix.

admin Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *