Guide des aides financières pour les personnes en perte d’autonomie et les seniors

Afin de soutenir financièrement les personnes dépendantes et les personnes âgées, l’État a mis en place divers dispositifs d’aides. Ces aides leur permettent notamment de financer leurs dépenses sanitaires et leurs frais d’hébergement.

L’APA ou Allocation Personnalisée d’Autonomie

Cette aide financièrement est allouée par le conseil départemental aux personnes âgées de plus de 60 ans et se trouvant en situation de dépendance. Sur le site https://www.ouihelp.fr/conseils/aides-et-droits/apa/, vous trouvez toutes les informations à connaître sur cette allocation. Le montant de l’aide dépend du degré d’autonomie du senior. Pour en faire la demande, il faut s’adresser au CCAS ou Centre Communal d’Action Sociale de la mairie de la commune où habite le senior. À cet effet, différentes pièces justificatives sont à fournir. Notons que l’APA peut être octroyée aussi bien aux personnes qui vivent chez elles pour les aider, par exemple, dans le financement des coûts du maintien à domicile, que celles qui sont en établissement.

Le CESU ou Chèque Emploi-Service Universel

Il s’agit d’un titre de paiement octroyé par une banque, une mutuelle ou une institution de retraite complémentaire. Le CESU peut être utilisé par une personne âgée pour financer les services d’aide à domicile ou encore pour régler la facture d’un prestataire. Il en existe deux types. Le CESU bancaire est octroyé gratuitement par les établissements bancaires. Puis, pour l’utiliser, la personne dépendante doit remplir le volet social du CESU. Puis, elle doit l’adresser au CNCESU. Ensuite, il y a le CESU préfinancé. Celui-ci est délivré par les assurances et les institutions de retraite. Le CESU permet au bénéficiaire de financer une partie des coûts de l’intervention d’une aide à domicile.

L’ASH ou aide sociale à l’hébergement

Ce type d’aide est alloué aux seniors qui sont âgés de 60 et plus. Les bénéficiaires doivent aussi être hébergés dans une maison de retraite acceptant l’aide sociale, et doivent percevoir une retraite ne leur permettant pas de payer la facture de l’hébergement. La demande est à effectuer dans les deux mois après l’entrée de la personne âgée dans la maison de retraite.

admin Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *